Retour sur "Salle des fêtes"

Samedi 26 et dimanche 27 octobre, la troupe Batifoll proposait les premières représentations de ma comédie "Salle des fêtes". 16 personnages pour 7 comédiens amateurs. Un défi imposé par leur tortionnaire d'auteur et metteur en scène, qu'ils ont relevé avec enthousiasme. La pièce a dorénavant les bonnes bases pour pouvoir poursuivre sa route et tourner dans la région ! Merci à toute l'équipe de sa confiance et de son engagement. #Aubert #Surscène #Théâtre

Le catalogue EAT vient de sortir

A la page 15 du nouveau catalogue des EAT (Ecrivains Associés du Théâtre), vous pourrez trouver la présentation de ma pièce "Descentes". Etant secrétaire de la délégation "Méditerranée" des mêmes EAT, je suis très heureux d'appartenir à cette assemblée d'auteurs, qui milite pour la reconnaissance de toutes les écritures théâtrales contemporaines. Et quand je dis ''toutes'', le mot est pesé et emballé. Ce qui tombe particulièrement juste en ce qui me concerne car, parmi mes combats et mes orientations, il y a le refus des étiquettes que l'on accole si facilement, voire automatiquement. En matière de théâtre, je m'enorgueillis d'avoir à mon crédit des comédies, des monologues, des œuvres chora

Avant propos à ma prochaine résidence d'écriture

Hasard de la météo et du calendrier : ce week-end, alors que des pluies diluviennes tombent sur le Gard, ma pièce "Salle des fêtes" est jouée sur Boissières (30114). Or, il se trouve que cette comédie raconte précisément comment un épisode cévenol vient méchamment perturber la vie d'un petit village... Quand la réalité dépasse la fiction ! Entre ces 2 représentations, samedi 26 octobre au soir (20h30) et dimanche 27 après midi (17h), je trouverai le temps de jouer le dimanche matin à 11h "Qui a peur du grand gentil loup ?" à l'Odéon théâtre de Pérols (34). Et lundi alors ? Du repos ? Que nenni… Ma voiture prendra la direction de la Haute-Savoie et des Alpes pour une résidence d'écriture de

De l'art de l'adaptation théâtrale

L'avantage, lorsque l'on a son site internet, c'est qu'il faut l'alimenter et le mettre à jour régulièrement. Et certains manquements parfois vous sautent aux yeux... Ainsi, dans mes pièces de théâtre, n'apparaissaient pas les adaptations que j'ai pu faire pour la scène. Oubli dorénavant réparé : . "Tartuffe", une farce féministe pour 3 comédiennes. Molière toujours très actuel pour dénoncer les hypocrites de la religion; un thème élargi ici à la vieille société patriarcale et à l'émancipation des femmes. . ''Les fourberies de Scapin'', remixé pour 3 comédiens survoltés qui prouve qu'en matière de comédie, Molière avait déjà tout éprouvé. . "Au bal des pourris, Marie danse…" d'après le roman

  • Facebook - Grey Circle

Prenons contact sur Facebook