• Facebook - Grey Circle

Prenons contact sur Facebook

Bio de Grégoire Aubert

Gardois depuis 2003, il enchaîne les productions à un rythme étonnant, en se partageant entre le jeu et l’écriture.

 

Auteur de plus de 20 pièces, ses textes sont régulièrement joués et édités (Jardins IntérieursRéflexions Canines, Chimère(s), La Parenthèse du mimosa ou Une Clef pour Sacha, hommage à Guitry coécrit avec Bernard Fripiat).

Il a remporté en 2010 le premier prix du concours du Petit Théâtre de Vallières avec Descentes, un drame sur la prostitution, qui fit sensation lors de sa programmation au festival Off d’Avignon 2013. Derniers Jugements, drame philosophique (coécrit avec Thierry Desouche), fut finaliste du même concours.

Une de ses nouvelles, Irrésistible hérésie a également été sélectionnée pour un recueil paru aux éditions Gunten. Son adaptation des Fourberies de Scapin pour 3 comédiens tourne brillamment depuis sept ans. Et son spectacle jeune public Qui a peur du grand gentil loup ? a remporté un grand succès à Avignon, 3 années de suite, en affichant complet tous les jours. Il a adapté pour la scène le roman de Sylvaine Allié Levallois Un Papa pour Noël rebaptisé pour l’occasion Au bal des pourris, Marie danse

Le ballon Blanc, spectacle jeune public autour des droits de l’enfance, éblouit par sa poésie. Il vient d’achever sa nouvelle pièce La tête à l’envers, une comédie quasi romantique sur la difficulté d’aimer dans la société moderne.

Nombreux de ses textes sont joués en France et au-delà (Canada, Belgique), par des compagnies amateur et professionnelles.

Il a participé à un ouvrage collectif sur Diderot, initié par les EAT-Méditerranée (Ecrivains Associés du Théâtre), paru aux Cahiers de l’Egaré sous le titre Pour tout savoir. 

Que ce soit dans le drame ou la comédie, les sujets les plus divers l’inspirent avec une égale liberté de ton et d’esprit.

Une constante : Grégoire se tient à l’opposé de la vulgarité et de la facilité.

Un auteur inclassable. Tant mieux.